top of page

VOITURE MODERNE ET DONNÉES PERSONNELLES : UN NOUVEAU SCANDALE EN PERSPECTIVE ?

Les voitures modernes sont un « cauchemar » pour la protection des données personnelles, selon une étude publiée par la fondation Mozilla.

crédit photo : istockphotos

Dans une étude récemment publiée par la fondation Mozilla, les voitures modernes ont été qualifiées de « cauchemar » en ce qui concerne la protection des données personnelles. Cette étude, qui a suscité de vives inquiétudes quant à la confidentialité des utilisateurs, a révélé que les constructeurs automobiles collectent de manière excessive et non nécessaire des données personnelles, les utilisant et les revendant à leur guise.


Basée à San Francisco, en Californie, la fondation Mozilla a examiné les modèles des 25 marques automobiles les plus populaires sur le marché. Les conclusions sont alarmantes : toutes, sans exception, collectent un volume significatif de données personnelles, bien au-delà de ce qui est requis pour un fonctionnement sécurisé de leurs véhicules.


« Les voitures sont le pire produit que nous ayons jamais testé pour la protection des données personnelles », a déclaré la fondation Mozilla et qui a précédemment étudié des produits tels que les montres connectées, les enceintes connectées et les applications de méditation.

crédit photo : istockphotos

Votre voiture saura presque tout de vous

Concrètement, les constructeurs sont en mesure de collecter une multitude d’informations, allant des données liées à l’utilisation du véhicule (telles que les habitudes de conduite) aux informations relatives aux services connectés de la voiture, en passant par les données provenant d’applications tierces telles que le logiciel de navigation ou la radio en streaming.


De plus, les logiciels de bord peuvent également extraire des données d’un smartphone s’il est connecté à la voiture ou si l’utilisateur a téléchargé l’application du constructeur, mettant ainsi en danger la confidentialité des utilisateurs.


Parmi les 25 marques examinées, seules Renault et Dacia, appartenant au même groupe, indiquent que les conducteurs ont le droit de demander la suppression des données personnelles collectées pendant l’utilisation de leur véhicule. Une lueur d’espoir dans un paysage sombre de respect de la vie privée.


Étonnamment, 84 % des constructeurs interrogés envisagent de partager les informations collectées, tandis que 76 % (soit 19 marques) envisagent de les vendre, soulignant ainsi la valeur commerciale des données personnelles des conducteurs.

crédit photo : istockphotos

Tesla et Nissan épinglés

L’étude a également classé les marques en fonction de plusieurs critères liés à la protection des données personnelles, et Tesla a été classé bon dernier. Cette position peu enviable est en grande partie due à son logiciel d’intelligence artificielle, que la fondation Mozilla qualifie de « non fiable ». Connu pour son navigateur Firefox, Mozilla se positionne comme un défenseur de la protection des données personnelles, ce qui rend la performance de Tesla d’autant plus alarmante.


Tesla a également été critiqué à plusieurs reprises pour les dysfonctionnements de son logiciel d’aide à la conduite. En juin 2022, un rapport de l’Agence américaine de la sécurité routière (NHTSA) a répertorié 273 accidents impliquant des Tesla dans lesquels le programme d’aide à la conduite était actif dans les 30 secondes précédant l’accident. Le ministère américain de la Justice a même ouvert une enquête sur ce sujet, selon un document boursier publié fin janvier.


En plus de Tesla, Nissan arrive en deuxième position parmi les marques les moins respectueuses de la vie privée. La fondation Mozilla a mis en évidence que Nissan était susceptible de collecter des données relatives à « l’activité quotidienne » de ses conducteurs, soulevant ainsi des questions sur la sensibilité des informations collectées.


Quant à la sécurité de ces données, l’étude révèle que 17 des 25 marques examinées ont été victimes de fuites et de piratages au cours des trois dernières années, exposant ainsi les informations personnelles des conducteurs à des risques graves.

 

5 vues0 commentaire

Commentaires


bottom of page